Web Analytics

Une des meilleures façons de découvrir un pays est de goûter sa cuisine. Devise que Fernando de Tomaso applique à la lettre avec son restaurant argentin Biondi dans le 11e arrondissement de Paris, où il nous livre une cuisine authentique influencée par ses contacts avec l’Uruguay, la France et le Pays-Basque.

DES MATÉRIAUX BRUTS ET UNE DÉCORATION SOBRE

Changement de décor et de continent. Alors qu’autrefois le Tibet était à l’honneur au 118 rue Amelot, c’est depuis 2015 un bistronomique argentin qui le remplace à la même adresse. Si le changement gustatif (et architectural) est radical, l’accueil est tout aussi agréable et chaleureux, entre Fernando de Tomaso et Violeta, sa souriante et dynamique sœur. L’agencement du restaurant, qui comporte 50 places au rez-de-chaussée et 25 places au premier étage, a été totalement transformé, des baies vitrées créées de toutes pièces pour faire entrer la lumière, mais les matériaux bruts et naturels sont toujours de mise. La déco est sobre et sans chichi. Pierres apparentes aux murs et au sol travaillées asymétriquement, cuisine ouverte avec bar en carreaux de céramique façon comptoir de boucher, tuyaux apparents tendance Beaubourg et meubles en bois blond rehaussés d’éclairages post-indus ici et là. Un immense miroir joue les prestidigitateurs en agrandissant la pièce de son reflet. Seule fantaisie décorative et non des moindres : les assiettes, dont la beauté des matériaux est mise en valeur par leur extrême simplicité, sont signées Serax. Pour le plus grand plaisir de ceux qui savourent leur repas tout autant des papilles que des pupilles.

Copyright Sarah Sergent

DES PRODUITS TOUJOURS FRAIS ET DE SAISON

Dans l’assiette, c’est frais, authentique et bon. La simplicité est le mot d’ordre. Tout est fait maison et les produits de saison sont travaillés avec humilité. La carte est relativement courte. Elle permet de satisfaire tous les goûts, que l’on soit plutôt viandard ou poisson, et change constamment en fonction des produits d’exception trouvés chez ses fournisseurs, les meilleurs artisans du moment : Annie Bertin pour les légumes, Michel Brunon pour les viandes françaises, le chocolat Valrhona pour les desserts, Terre adélice pour les glaces et sorbets, Compagnie du Bocage pour le foie gras, Alain Millat pour les jus, Kalios pour l’huile d’olive, La Pointe du Grouin pour le pain.

DES CLASSIQUES TRAVAILLÉS AVEC SIMPLICITÉ

En entrée, oursins, ceviche, Saint-Jacques snackées ou le grand classique argentin, les empanadas à la viande. La cuisson du poulpe est juste parfaite ! La viande à la braise (parilla en version locale), qu’elle soit d’Argentine ou des meilleures fermes de France, arrive servie sur une planche de bois : au choix entraña, churrasco, bife de Lomo ou côte de bœuf maturée 5 semaines (un plaisir à partager à deux). Quelques pincées de fleur de sel en guise de finition et une sauce relevée pour accompagner. Chimichurri ou sauce au poivre noir surprendront les papilles. Échalottes confites, chips de manioc et purée maison servent d’accompagnement aux viandes.

UNE CARTE DES VINS AXÉE SUR LE CÉPAGE ROI D’ARGENTINE

En dessert, la déclinaison de dulce de leche sublime en différentes textures cet incontournable argentin. En glace, mousse et crumble, cette douceur caramélisée ne laisse personne indifférent. Plus classiques, la sélection de fromages fermiers de Cyril Hardouin et le Choco cacao crumble pour les aficionados des desserts forts en goût. Et plus décalé, la poire au Malbec. Ce cépage très typique d’Argentine est bien-sûr à l’honneur de la carte des vins, pur ou dans un assemblage. Mais cultivé à Salta, Mendoza ou en Patagonie, les arômes et le caractère en bouche des vins changent totalement, tout en restant puissants et charnus. Les amateurs de ce cépage peu cultivé en France (hormis sous le nom de côt N en assemblable dans certains Cahors) pourrons en apprécier toutes les subtilités.

Biondi, 118 rue Amelot, 75011 Paris. Ouvert du lundi au samedi midi et soir. Pour toute réservation et privatisations pour vos événements : 01 47 00 90 18 et contact&biondiparis.com. Formule déjeuner Entré, Plat, Dessert : 16,50€. Formule avec verre de vin, 21,50€.

Copyright des photos : Maeva Destombes sauf mention contraire Copyright Sarah Sergent