Web Analytics

restaurants-campanile-nouvelle-carte-made-in-franceLes buffets aux grands contenants ont laissé place à de petits buffets aux portions individuelles. Les plats sont préparés sur l’instant et non plus à l’avance.

Les restaurants Campanile se refont une nouvelle jeunesse. Exit les buffets aux grands contenants. Place à une nouvelle carte faisant la part belle aux petites portions cuisinées avec amour et au Made in France. Sous la supervision et l’expertise du Chef Philippe Renard.

Quand on vous dit Campanile, à quoi pensez-vous ? Hormis les architectures italiennes en forme de tour abritant les cloches du village, le restaurant bien franchouillard vient immédiatement à l’esprit. Les énormes buffets improbables, pas toujours bons, aux contenants impressionnants ont fait la « mauvaise » réputation de Campanile durant plusieurs décennies.
Effacez tout ce que vous aviez à l’esprit et laissez vous guider. Pour retravailler et dépoussiérer son image vieillotte (bloquée en 1976 date de l’ouverture du premier Campanile) et ses cartes, la chaîne d’hôtels restaurants – rachetée en février 2015 par le groupe chinois Jin Jiang International – fait désormais appel à Philippe Renard, le chef étoilé touche à tout et adepte des plats simples. Une mutation engagée dès 2007 avec Pierre Gagnaire…
Depuis quelques années, l’enseigne travaille son image dans le but que chaque personne se sente dans ses restaurants comme à la maison. Tous les Campanile ont la même cuisine de base mais se différencient les uns des autres en faisant travailler des chefs de la région. L’idée est aussi de rajeunir la cible et de monter en gamme.

restaurants-campanile-salle-nouvelle-carte-made-in-france-facade-porte-d-italieLe Campanile de la Porte d’Italie possède une déco si cocooning qu’on se croirait presque à la maison.

CAMPANILE PRIVILÉGIE LES PRODUITS MADE IN FRANCE

Très exigeant par rapport à l’origine des produits, Philippe Renard privilégie le made in France « 70% de produits utilisés sont français, 30% des produits sont européens. Le reste je n’en veux pas ». Pour avancer sur le concept du nouveau Campanile, Philippe Renard veut que chaque restaurant respecte le terroir, le patrimoine culinaire de nos régions. Selon lui, une cuisine du terroir est « une cuisine que l’on connaît depuis l’enfance » et qui reste gravée dans notre mémoire gustative. Aujourd’hui, les portions individuelles très travaillées ont remplacé les grands buffets. Campanile n’oublie personne et aucun nouveau mode alimentaire. Plats sans gluten ou végétariens sont donc proposés. Tous les mets sont exclusivement de saison. Cerise sur le gâteau, pour cette saison Campanile met à sa carte le plat du lauréat du concours des chefs, Maxime Desaigle. Un délicieux pavé de thon au chutney d’ananas accompagné d’une fondue de poireaux à la crème.
Produits savoureux, richesse de choix, présentation raffinée, portions copieuses, tarifs économiques… Les restaurants Campanile possèdent toutes les qualités pour des repas 100% plaisir.

Copyright : DR / Campanile / Louvre Hotels Group

Copyright de la photo d’ouverture : C.Deslandes