cop21-champagne-durable-rechauffement-climatique-3473

À l’issue de la COP21, un effort international est demandé a chacun pour lutter contre le réchauffement climatique. En Champagne, l’ensemble de la filière se mobilise déjà depuis les années 80 dans une démarche environnementale.

UN ENJEU POUR TOUS LES INTERVENANTS DE LA FILIÈRE

En Champagne, le réchauffement climatique, on connaît ! Car même sans grands discours scientifiques ou politiques, la filière constate sur le terrain, depuis plus de 30 ans, des phénomènes climatiques qui obligent à mettre en place des processus viticoles différents. Les Champenois, précurseurs en la matière ? Depuis plus de 30 ans, les températures ont augmenté de 1,2°C, ce qui a eu pour conséquence une modification du calendrier des vignerons. Les vendanges ont été avancées de deux semaines. Plus que partout ailleurs, les gens du métier ont pris conscience de cet impératif climatique et des modifications à apporter dans leur façon de travailler pour préserver un terroir et un ADN pour les générations futures. Avant toutes les autres régions viticoles, la Champagne calculait déjà en 2003 (4 ans avant le Grenelle de l’environnement) son empreinte carbone et réfléchissait aux moyens pour la réduire. Consciente du problème, la Champagne a senti qu’il y avait urgence à agir. Véritable exemple dans l’anticipation et l’innovation vis-à-vis de ces questions environnementales, la Champagne vise un taux de 100% des exploitants engagés dans cette démarche de protection de l’environnement.

cop21-champagne-durable-rechauffement-climatique-3506

DES RÉSULTATS CONCRETS DE RÉDUCTION D’EMPREINTE CARBONE

La Champagne aurait pu se satisfaire de l’augmentation des températures qui n’a, pour l’instant, que des effets positifs sur la qualité de ses vins. Depuis quelques années les vendanges sont plus précoces et abondantes, les grains de raisins arrivent rapidement à leur maturité optimale, les gelées se font de plus en plus rares. Ce réchauffement permet un accroissement des grands millésimes. Bref, la Champagne aurait en rester là. Mais envisageant des scénarios catastrophes comme un réchauffement climatique au-delà des +2°C, la Champagne a donc, très en amont, décidé de chercher des solutions afin de réduire les émissions de CO2 : installation de panneaux photovoltaïques sur des bâtiments afin de faire baisser la consommation d’énergie et amélioration de la qualité thermique des bâtiments, développement des énergies renouvelables, mise en place d’un plan biomasse, baisse du coût des achats d’intrants conséquence directe de la réduction du traitement des vignes, substitution des intrants petro-sourcés par des intrants bio-sourcés, maîtrise de l’impact des emballages, réduction de l’impact du fret…

cop21-champagne-durable-rechauffement-climatique-3538

Vazart-Coquart produit 70000 bouteilles par an. Une piste sérieuse pour réduire l’empreinte carbone…

LE POIDS DES BOUTEILLES, IMPACT ÉCOLOGIQUE SUR LES ÉMISSIONS

L’exemple le plus concret pour limiter l’impact des émissions de CO2 est l’allégement de des bouteilles. En effet depuis 2010, le poids des bouteilles a été réduit de 7% (soit 65 grammes par bouteille) avec pour conséquence une réduction des émissions de 8000 tonnes de CO2 par an soit l’équivalent de 4000 véhicules. Imperceptibles pour le consommateur, la part d’emballages des champagnes représente 1/3 des émissions de carbone de la filière.
En 15 ans, les intrants ont été réduits de 50%, l’empreinte carbone de chaque bouteille réduite de 15% entre 2003 et 2013 et 90% des déchets valorisés… L’objectif de la filière est de réduire de 75% l’émission de carbone à l’aube de 2050. Depuis 2014, la certification Viticulture Durable en Champagne attribuées à 30% des vignes et contenant 125 mesures permet au consommateur de mesurer et d’identifier l’engagement et l’ambition des vignerons de produire durable.

Copyright des photos : Maeva Destombes

cop21-champagne-durable-rechauffement-climatique-3499 cop21-champagne-durable-rechauffement-climatique-3506 cop21-champagne-durable-rechauffement-climatique-3538 cop21-champagne-durable-rechauffement-climatique-3550 cop21-champagne-durable-rechauffement-climatique-3473