Depuis sept ans, Babette de Rozières, cheffe de file des toques antillaises de métropole, propose dans son restaurant intimiste de Maule La Case de Babette une cuisine des Caraïbes – aussi généreuse et savoureuse que la maîtresse de maison – qui enchantera le palais des connaisseurs et des fins gourmets.

UN DÉCOR CRÉOLE DANS UN ÉCRIN DE VERDURE

La Case de Babette… Vous ne pouvez pas la manquer ! C’est une maison rose aux volets bleus presque sur la place principale du petit village de Maule dans les Yvelines. De l’extérieur, derrière l’énorme porte cochère en bois, impossible d’imaginer le paisible domaine arboré qui se cache à l’intérieur. Le restaurant, attenant à la maison de la cheffe guadeloupéenne et qui ne contient pas plus de 20 couverts, est un ancien corps de ferme au charme rustique et à la déco campagne chic et romantique. Sa véranda en bois blanc est décorée dans un style purement créole où le blanc domine : tables, chaises et fauteuils « Pomare » (ou Emmanuelle) revisités avec l’immaculée couleur pour un effet plus moderne. Le restaurant est prolongé par un écrin de verdure où sont disposés très aléatoirement des tables pour les convives qui souhaitent déjeuner ou dîner dehors lorsque le soleil est de la partie. Au fond du jardin, entre les arbres fruitiers que Babette a elle-même planté, un barbecue qui même éteint continue de diffuser dans l’air les savoureuses odeurs de grillades. Après l’effervescence de son ancien restaurant parisien, Babette a souhaité plus de simplicité et de proximité avec les clients. Elle a aménagé ce petit coin de paradis en région parisienne, de façon à ce que chacun se sente un peu comme chez lui. Et l’effet est réussi ! Un planteur maison à siroter lentement en guise d’apéritif agrémenté d’accras et la mise en condition est plus que parfaite.

UNE CUISINE GASTRONOMIQUE AUX SAVEURS DES CARAÏBES

Le décor est planté, place à l’assiette ! Le contenu est aussi beau que bon. Quand les plats arrivent à table, les effluves d’épices, de lait de coco, de citron vert (l’ingrédient fétiche de Babette) envahissent l’air. Les épices, présentes dans chaque spécialité, sont justement dosées. Elles subliment les saveurs sans les masquer. Pour une mise en bouche des plus délectables, la farandole est un assortiment de 4 petites entrées dont un boudin créole sur un lit de crudité de saison, un féroce d’avocat (guacamole antillais), un crabe farci au piment et herbes fraîches et un méli mélo d’accras de morue. En plat de résistance, poissons ou viandes au choix. Dans la nasse du pêcheur selon les arrivages, noisette d’espadon en sauce safranée, fricassée de queues de langouste sauce créole, sauté de grosse crevettes au curry rouge ou sauté de chatrou aux mille parfums des îles raviront les amateurs des produits de la mer. Les viandards ne resteront pas sur leur faim avec les succulents poulet boucané au citron vert et ses deux sauces créoles, rougail saucisses et zombraccal haricots rouges, dés de cochon roussis aux cinq épices et tamarin, souris d’agneau en cocotte au thym et au miel de Guyane quatre épices, assortiment de grillades façon des îles à la sauce chien et colombo de pilons de poulet aux épices et coulis des caraïbes. Sur la carte des desserts confit d’ananas, flan moelleux à la noix de coco et crème caramélisée au vieux rhum, coupe de sorbets du moment et coulis de fruits, banane tigrée aux sirop de batterie flambée au vieux rhum de Guadeloupe de finir un repas tout en douceur. La Case de Babette est un véritable havre de paix dont les recettes cultes et ensoleillées de la cheffe antillaise ne manqueront pas de vous faire voyager… sans décalage horaire !

Restaurant La Case de Babette, Villa « Le Saint Vincent », 2 rue Saint Vincent, 78580 Maule. Sur réservation. Avec ou sans réservation les vendredis et samedis. Tél. : 01 30 90 38 97.