Web Analytics

Seul ou entre amis, un road trip est aussi une quête spirituelle : au volant de sa voiture, on cherche la direction que doit prendre sa vie. Les paysages se succèdent et incitent à la méditation. Tous les matins on se lève et le monde nous attend, avec son champ de possibilités infini.

La route a nourri l’imagination de bien des écrivains et réalisateurs : un long ruban de béton qui se déroule à perte de vue, une voiture et la liberté en bandoulière. On pense tout de suite à « Sur la route » et « Thelma et Louise ». Quand on décide de se lancer à l’aventure, les plus intrépides choisiront de faire la cloche en auto-stop et essayer de se débrouiller chemin faisant. Pour les autres, un minimum de planification s’impose, afin que liberté ne rime pas avec cauchemar.

LA PLANIFICATION D’UN ROAD-TRIP

La première chose à faire est de réfléchir à son itinéraire. Où voulez-vous voyager ? En France ? Faire le tour de l’Europe ou d’un autre continent ? Notre rubrique « Destinations voyages »vous donnera sûrement des idées ! Déterminez un lieu de départ et une destination, un itinéraire approximatif avec les choses que vous voulez absolument voir, mais restez flexible ! Après tout, la spontanéité constitue l’essence d’un road trip. Il faut savoir rester ouvert à ce qui adviendra d’intéressant et d’excitant, quitte à ne pas suivre l’itinéraire prédéterminé. Planifiez votre route en fonction du temps que vous avez, en prenant en compte que conduire fatigue beaucoup. Prévoyez de faire entre 90 et 130 km par jour pour profiter un maximum de votre voyage.

LE CHOIX DU MATÉRIEL POUR UN ROAD-TRIP

Tout d’abord, quelle voiture allez-vous prendre ? Si vous la louez (conseillé, si le voyage n’est pas très long), réservez-la en avance, optez pour le kilométrage illimité et prenez les assurances nécessaires. Mais que vous utilisiez votre propre voiture ou une voiture de location, un contrôle technique est indispensable. Pensez à ce que tous vos papiers soient en règle, vérifiez les niveaux d’huiles, pneus et plaquettes de frein, sans oublier le matériel nécessaire en cas d’accident ou de panne. Enfin, pensez aux pneus neige si votre expédition vous mène dans le grand nord.

LE BUDGET POUR UN ROAD-TRIP

Dans le budget, il faut prendre en compte les coûts de la location et la préparation du véhicule, ceux du carburant, du péage mais également ceux de l’équipement, des accessoires tels que sac à dos et des frais courants (nourriture, hébergement). Ces-derniers varieront beaucoup selon les pays traversés. N’oubliez pas un supplément pour des frais inattendus : sur la route, les imprévus sont vite arrivés ! Cet article de Moi Caméléon vous aidera à vous faire une idée du budget nécessaire pour un road trip en Europe.

L’HÉBERGEMENT DANS UN ROAD-TRIP

Plusieurs options s’offrent à vous. Vous pourrez dormir dans votre véhicule : un van, une caravane ou sur les sièges arrière façon Kerouac si l’inconfort ne vous fait pas peur. Si vous optez pour une caravane ou une remorque, pensez à dispenser la voiture d’un attelage solide. Pour cela, vous trouverez toutes les informations sur les attelages sur des sites comme Rameder. Il y a aussi l’option tente, à la belle étoile, mais vous pouvez aussi décider de réserver une auberge de jeunesse, un hôtel ou un motel, voire alterner entre les différentes options.

LES ESSENTIELS À METTRE DANS SES BAGAGES

Tout dépend bien sûr de votre type de voyage et du lieu où vous souhaitez vous rendre. Si vous voyagez dans un coin perdu, il est conseillé d’emporter des provisions et de quoi faire la cuisine. Quelques litres d’eau et un peu d’essence (dans la limite du maximum autorisé dans le pays) peuvent également vous sauver la mise. En plus d’un GPS, investissez dans des cartes et une boussole, qui ne risquent pas de vous planter dès qu’il n’y a plus de réseau. Et bien sûr, du bon be bop, ou toute autre bande-son qui vous inspire, afin de transformer votre périple sur la route en aventure romanesque.

Copyright : Valentin Valkov / Shutterstock