Web Analytics

Carton plein pour la troisième édition du Village International de la Gastronomie et des Cuisines Populaires. Ce ne sont pas moins de 45000 personnes qui se sont pressés dans les allées à ciel ouvert de l’événement pour un tour du monde en trois jours.

Au pied de la Dame de fer, de nombreuses régions françaises et 59 pays, dont l’Indonésie et la Finlande invités d’honneur cette année, ont pu faire découvrir au public parisien, leur gastronomie, leurs traditions culinaires et plus globalement leur richesse culturelle à travers leur artisanat, leurs danses ou leur musique. Créé par Anne-Laure Descombin, l’événement était placé cette année sous le haut patronage de Stéphane Layani, Président Directeur Général de la Semmaris (gestionnaire de Rungis Marché International), et de Guillaume Gomez, chef des cuisines du Palais de l’Elysée. Le Village International de la Gastronomie et des Cuisines Populaires a su, depuis sa création, fédérer une communauté très élargie. De nombreux visiteurs étaient là pour se familiariser avec la culture d’un pays par sa cuisine et ses saveurs. D’autres, notamment des professionnels des métiers de bouche, étaient en recherche de conseils ou de nouvelles techniques glanés dans les stands afin d’enrichir leurs connaissances culinaires ou d’apporter une touche d’exotisme à leur carte déjà en place. De nombreux chefs se sont succédés au piano de l’espace dédié aux démonstrations sans pour autant éclipser les démonstrations plus populaires mais tout aussi généreuses et gourmandes sur chaque stand. Car le Village International de la Gastronomie et des Cuisines Populaires, est avant tout une communion des esprits à travers les plaisirs de la table, qui sont finalement la première approche que tout voyageur découvre dans une nouvelle destination. Une édition 2018 riche en couleurs et en saveurs (portfolio complet).
Rendez-vous en mars 2019 pour la quatrième édition (un nouveau calendrier est mis en place) dans un nouveau lieu pour l’instant non dévoilé.

Copyright des Photos : Maeva Destombes. Toute reproduction est interdite sans l’autorisation de l’auteur ou de ses ayants droit.