Photographie-pour-la-couverture_-de-l’album-Aladdin-Sane-1973-Photographie-de-Brian-Duffy-©-Duffy-Archive-The-David-Bowie-Archive

Photographie pour la pochette de l’album Alladin Sane, 1973. Photographie de Brian Duffy. Copyright Archive & The David Bowie Archive.

Après un succès phénoménal à Londres au printemps 2013, la première rétrospective d’envergure « David Bowie is » conçue par le Victoria and Albert Museum pose ses valises à la Philharmonie de Paris du 3 mars au 31 mai 2015. L’itinéraire riche et fascinant d’une icône musicale unique et inclassable.

DAVID BOWIE IS…

Plus de 45 ans que David Bowie truste les hit-parades et cinq décennies qu’il consacre sa vie à la musique. Initié à cet art par son grand demi-frère Terry Burns (auquel il rendra hommage à travers son personnage Aladdin Sane), il apprend à jouer du saxophone dès l’âge de 13 ans. À 16 ans, il quitte l’école. Après une brève carrière dans une agence de publicité, il décide de devenir musicien professionnel un an plus tard. En juillet 1969, sa chanson Space Oddity est dans le top 5 des ventes de disques en Angleterre. Sa carrière est lancée. Suivront une discographie impressionnante – avec plus de 33 albums et de nombreuses compilations – et des succès à gogo : Life On Mars ? (1973), Rebel Rebel (1974), Wild Is The Wind (1976), Sound And Vision (1977), Ashes To Ashes (1980), Under Pressure (1981), Let’s Dance (1983), China Girl (1983), Dancing In The Street (1985), Absolute Beginners (1986)… C’est aussi à ce moment là que David endosse ses différents rôles de personnages énigmatiques, ses avatars. Se métamorphosant continuellement, il sera tour à tour Major Tom, cet astronaute perdu dans l’espace, Ziggy Stardust, Aladdin Sane, Halloween Jack, le Thin White Duke, le détective Nathan Adler et le Minotaure.

1 2 3