hotel-exquis-surrealisme-decoration-colore-copyright-maeva-destombes-0442

Pour sa quatrième collaboration avec Elegancia Hotels, Julie Gauthron nous plonge, avec cet hôtel situé à Paris dans le 11ème, dans un univers fantaisiste et créatif empreint de surréalisme.

UNE DÉCORATION VINTAGE ET AUTHENTIQUE

Qui d’autre que Julie Gauthron, dont l’agence s’intitule Exquise Esquisse, aurait pu décorer un hôtel destiné à s’appeler Exquis ? Après le Crayon, le Crayon Rouge et l’Idol Hôtel, ce boutique-hôtel est le quatrième de l’importante collection Elegancia Hotels à être décoré par Julie. On y reconnaît aisément sa patte artistique, sa signature à travers une décoration chargée, ludique mais féminine et empreinte de symbolisme à tous les étages. « Je chine énormément. Je déniche des objets et je les achète en sachant qu’un jour je leur trouverai une place dans l’un de mes projets » explique-t-elle. Cette façon de travailler explique les similitudes que l’on peut trouver dans les meubles des hôtels pourtant très différents qu’elle décore. Un style très fifties et sixties, un brin rétro, parfaitement assumé par l’artiste qui pousse le détail jusqu’à l’appliquer dans ses choix vestimentaires, véritable vitrine de son art et de sa personnalité.
Pour Julie, hors de question d’acheter de pâles copies sans âmes. Tous les meubles, de nombreuses pièces vintage, ont une histoire réinvestie voire détournée de leur fonction première (comme ces anciennes tables de machines à coudre transformées en bureau d’appoint ou meubles vasques) par l’artiste-décoratrice. Coloré, joyeux et pétillant, l’univers de Julie Gauthron détonne dans le monde actuel de la déco très gris et souvent très sobre.

hotel-exquis-surrealisme-decoration-colore-copyright-maeva-destombes-0412

CADAVRES EXQUIS COMME PRÉAMBULE DU PROJET

Pour ce nouvel hôtel 3 étoiles, l’idée de départ était de travailler sur le concept du « cadavre exquis » si cher aux surréalistes André Breton, Jacques Prévert, Max Ernst, Paul Éluard, Man Ray… et tant d’autres. Une forme d’expression qui consiste à faire composer une phrase, ou un dessin, par plusieurs personnes sans qu’aucune d’elles ne puisse tenir compte des collaborations précédentes. Concrètement en dessin, en peinture ou en collage, un artiste exécute une partie de l’œuvre puis la cache partiellement, la partie visible servant d’amorce à l’artiste suivant. L’hôtel se compose de 42 chambres en 4 catégories (Intimiste, Intemporelle, Insolite et Indédite) sur 5 étages auxquels correspond chacun à un artiste ou un duo d’artiste. Julie a fait appel à 8 artistes tous membres du M.U.R. (Mister Lui, Thom Thom, Jean Faucheur, Surfil, Fred Le Chevalier, Séverine Metraz, Macay, Chanoir) dans la tendance du surréalisme par l’emprunt à l’affichage publicitaire son format et ses rituels.

hotel-exquis-surrealisme-decoration-colore-copyright-maeva-destombes-0427

UNE COLLABORATION ENTRE ARTISTES URBAINS

« L’idée était de faire des cadavres exquis avec des Streets artistes pour avoir ce petit décalage et ne pas faire uniquement un hôtel sur le thème du surréalisme. Ça m’intéressait de le faire avec une vision contemporaine. Les huit artistes ont travaillé sur les bases des coloris de chaque chambre. Je leur ai donné un échantillon de papier peint et je leur ai demandé de réaliser une création à partir de ces 8 coloris de papier peint et à partir d’une forme de support que je leur ai imposé. Toutes ces œuvres ont été mises en scène en face du lit. Ce qui change car l’on met toujours la télé en face du lit. Ici, on n’admire pas la télé, on admire l’œuvre ! ». Le résultat donne un lieu cosy et surprenant dans lequel les frasques imaginatives des artistes accompagnent les clients dans leurs rêves.

hotel-exquis-surrealisme-decoration-colore-copyright-maeva-destombes-0423

UNE AMBIANCE SURRÉALISTE JUSQUE DANS LES DÉTAILS

Tous les projets de Julie sont mûrement réfléchis et aboutis. Rien n’est laissé au hasard. Pas même les détails techniques ! « L’électricité n’était pas encastrée mais dans des goulottes peu esthétiques. J’ai eu l’idée de tout faire passer dans une tuyauterie en cuivre dans un esprit un peu indus induit par ces tuyaux. La tuyauterie de la douche, modèle dessinée par des japonais, a également été choisie pour rester dans la thématique avec cette idée du tube industriel et brut ». Les papiers peints qu’affectionne particulièrement Julie sont signés Timorous Beasties, Cole & Son, Osbourne & Little et Miss Print tandis que les autres éléments de décoration non chinés ont été choisis dans des marques comme &Tradition, Eno, House Doctor, Madam Stolzs.
Pour les parties communes, le rouge prédomine. Tonus et vitalité garantis au petit-déjeuner et dans le lobby !

Hôtel Exquis***, 71, rue de Charonne, 75011 Paris, 01 56 06 95 13. À partir de 99€ la nuit. Petit-déjeuner buffet : 14€ par personne. http://hotelexquisparis.com/fr/

Copyright des photos : Maeva Destombes. Toute reproduction est strictement interdite sans autorisation.

hotel-exquis-surrealisme-decoration-colore-copyright-maeva-destombes-0542 hotel-exquis-surrealisme-decoration-colore-copyright-maeva-destombes-0535 hotel-exquis-surrealisme-decoration-colore-copyright-maeva-destombes-0522 hotel-exquis-surrealisme-decoration-colore-copyright-maeva-destombes-0475 hotel-exquis-surrealisme-decoration-colore-copyright-maeva-destombes-0462 hotel-exquis-surrealisme-decoration-colore-copyright-maeva-destombes-0455 hotel-exquis-surrealisme-decoration-colore-copyright-maeva-destombes-0453 hotel-exquis-surrealisme-decoration-colore-copyright-maeva-destombes-0449 hotel-exquis-surrealisme-decoration-colore-copyright-maeva-destombes-0440 hotel-exquis-surrealisme-decoration-colore-copyright-maeva-destombes-0437 hotel-exquis-surrealisme-decoration-colore-copyright-maeva-destombes-0421 hotel-exquis-surrealisme-decoration-colore-copyright-maeva-destombes-0408