Daintree Eco Lodge & Spa Model in Spa

Le Spa est à la mode et aujourd’hui nombres d’hôtels et de palaces mettent en avant cette spécificité dans la longue liste de leurs services. Difficile donc de choisir parmi la multitude de spas qui surgissent ici et là si près du paradis. 

SPA, THALASSOTHÉRAPIE, BALNÉOTHÉRAPIE, THERMALISME…

Aujourd’hui il est parfois compliqué de se retrouver parmi toutes les offres proposées, alors quelle est la véritable différence entre ces quatre propositions du bien-être et comment choisir ? Pourquoi les spas surpassent-ils à l’heure actuelle les autres temples de la béatitude ?
La thalassothérapie est une pratique non-médicalisée, de confort ou de remise en forme, qui utilise les bienfaits du milieu marin dont l’eau de mer, les algues ou les boues. Bien souvent les centres de thalassothérapie utilisent l’hydrothérapie sous toutes ses formes. Parmi les soins proposés, le bain hydromassant, la douche sous-marine, la douche au jet, les affusions, la pressothérapie participent à cette recherche de bien-être et de remise en forme.
La balnéothérapie quant à elle utilise les bains et ses dérivés. Les stations balnéaires sont très souvent littorales mais pas toujours. Vichy est sans conteste l’une des stations thermales les plus connues pour son eau propice à cette pratique.
Le thermalisme est l’ensemble des techniques et savoirs mis en œuvre pour utiliser les eaux minérales et leurs composants à des fins thérapeutiques. Bien souvent une cure thermale est prescrite par un médecin. De plus en plus les établissements thermaux pratiquent aussi des soins non-médicalisés ou de remises en forme.
Le spa, « Sanitas Per Aqua » ou la santé par l’eau en latin, prend une tout autre définition non seulement par rapport à son étymologie mais aussi vis-à-vis de ses trois « cousins ». En effet, le spa est tout à la fois, luxe, calme et volupté, et c’est ce qui plait ! Nés dans l’Antiquité, mais prenant leur essor depuis les Etats-Unis où il est interdit de transporter de l’eau de mer, les spas se généralisent dans les plus beaux hôtels du monde, offrant ainsi à leur clientèle aisée un pur moment de félicité.

PLAISIR DES SENS, OÙ JE VEUX, QUAND JE VEUX !

Depuis, la tendance a généré les « Day spas ». Aujourd’hui, des instituts, dans lesquels on peut passer une journée entière à se prélasser et se dédier entièrement à soi-même, apparaissent dans toutes les grandes villes du monde. Véritable plaisir du corps, mais aussi ravissement total des yeux, c’est une recherche holistique du bien-être. Pas uniquement des traitements physiques. Dans un spa, tout est savamment étudié pour faire d’un moment de détente un vrai voyage sensitif, visuel et spirituel. Les couleurs, les formes, les senteurs, les sons, les matières… Tous les sens sont en éveil et participent à cette recherche mythique de relaxation et de plénitude. Entrer dans un spa est parcours émotionnel.
Les spas prodiguent de nombreux soins. Tout dépend de l’endroit où est situé celui que vous avez choisi. Bien souvent les mêmes soins se font aux antipodes avec parfois une appellation différente d’un spa à un autre, d’une situation géographique à une autre. Fréquemment on donne un nom local à une pratique ancestrale. Car le spa passe aussi par l’exotisme des mots.

CORPS À CORPS « MADE IN ASIE AND PACIFIC »

L’Asie et le Pacifique sont passés maîtres en matière de massages. Parmi ceux-ci le massage balinais (technique de « roulage » de la peau et massage en extension le long du corps pratiqué avec une huile épicée de Bali à base de coco, de gingembre, de fenouil et de vétiver), le gommage du corps à base de riz et d’épices (racines de « temu lawak » mélangées à des clous de girofle et du gingembre), ou encore le massage indien à l’huile végétale. Mais aussi le massage Lomi-Lomi (massage traditionnel hawaiien qui relie cœur, esprit, corps et âme pratiqué avec les avant-bras et les coudes) ou le massage Qi (massage chinois d’acupressure à base d’huile de menthe, d’eucalyptus et de romarin).

LES ABLUTIONS EUROPÉENNES

L’Europe tend plutôt vers des bains parfumés aux huiles essentielles et aux plantes ou des enveloppements d’algues. Elle est restée très thalassothérapie ou balnéothérapie même si elle commence à adhérer à la folie « spa ». On y trouve aussi des pratiques étranges comme le bain de foin, la vinothérapie, le bain d’améthyste, le bain de houblon. En Angleterre, soins à base de…brandy !

AU PAYS DES MILLES ET UNE NUITS

L’orient joue la carte exotique à fond. En Égypte, massages pharaoniques (massage du corps à base d’huiles aromatiques égyptiennes puis cataplasme chaud d’herbe aromatique), enveloppements papyrus (application rituelle de miel et d’herbes) et bains Cléopâtre (bain de lait suivi de massage aux huiles). Dans les pays semi-désertiques, vous pourrez tenter l’exfoliant…Au sable du désert, bien évidemment ! Dans les pays du Maghreb, huile d’argan, rasul et hammam sont incontournables.

INSOLITE AMÉRIQUE

L’Amérique et plus particulièrement les Etats-Unis se sont largement inspirés de la culture amérindienne pour ses soins. Le massage aux galets chauds (stone therapy) est originaire de l’Arizona et inspiré d’une méthode traditionnelle amérindienne. Ce peuple avait coutume de chauffer des pierres volcaniques noires et de les appliquer ou de les frotter sur le corps en guise de thérapie et de transmission d’énergie. Ce soin est désormais pratiqué dans le monde entier. Mais les Américains peuvent vous surprendre avec des soins à base de perles de caviar, de champagne ou de tequila ! Rien n’est trop bon ou trop fou pour le bien-être d’un client !
© Michael Omm / Daintree Eco Lodge & Spa