Quel est le point commun entre un steak tartare, un bloody Mary ou un jus de tomate servi en terrasse ? Ils contiennent tous quelques gouttes de Tabasco. Depuis 1868, cette petite sauce pimentée relève nos plats et titillent nos papilles.

UNE SAUCE QUI LIBÈRENT LES SAVEURS DEPUIS 150 ANS

Pas une cuisine sans cette petite bouteille cachée au fond d’un placard ! Une véritable institution en place depuis 150 ans. Comment une telle longévité est-elle possible dans un monde où les produits apparaissent et disparaissent comme des étoiles filantes ? Peut-être tout simplement parce que sa recette (simple), son mode de fabrication et ses ingrédients (uniquement des piments, du sel et du vinaigre) sont restés inchangés depuis sa création, même si la marque s’octroie de temps en temps des écarts en lançant des versions éphémères. Et le public aime la constance ! Tout commence sur l’île d’Avery Island en Louisiane, une petite île privée de 8,9 km2 entourée de marais et de marécages sur laquelle est fabriqué le Tabasco depuis 5 générations par la famille McIlhenny.

DE LA GRAINE À LA SAUCE, UN LONG PROCESSUS DE FABRICATION

Du piment à la sauce, un long processus s’enclenche. « Les piments originels, les Tabasco Peper, qui rentrent dans la composition des sauces qu’elles soient rouges ou vertes sont cultivés sur Avery Island » nous explique un représentant de la marque. « Tous les plants sont issus du plant originel. Tous les ans, les graines de ces plants sont triées, sélectionnées, plantées. Les semences issues de ces plants sont alors elles-mêmes récoltées pour être replantées dans le monde entier notamment l’Amérique latine ». Les piments mûrs sont ramassés à la main, broyés et mixés avec du sel. Les fûts de purée de piments reviennent sur Avery Island. La purée est alors transformée, assaisonnée et vieillie en fût de chêne blanc durant 3 ans. La purée mature est ensuite mélangée au vinaigre puis filtrée. Une mise en bouteille avec un étiquetage en 22 langues et c’est parti pour un voyage vers plus de 185 pays à travers le monde ! 700000 bouteilles sont produites quotidiennement.

LE TABASCO, UN INGRÉDIENT À PART ENTIÈRE EN CUISINE

Le Tabasco est encore bien trop souvent utilisé comme assaisonnement alors qu’il faut le considérer comme un ingrédient à part entière, que l’on peut introduire dans ses recettes de l’entrée au dessert. Même les chefs en sont fans et le travaillent ainsi. « Ce qui est intéressant, c’est non pas de travailler le Tabasco comme un piment mais comme un véritable ingrédient » nous explique Bruno Oger, chef de la Villa Archange au Cannet, qui l’utilise parfois dans ses recettes. « Le Tabasco ce n’est que du piquant mais c’est un arôme. Une ou deux gouttes peut ajouter des arômes à un plat ». Il existe aujourd’hui plusieurs sortes de Tabasco, du plus doux au plus fort, du rouge, du vert (à base de piments verts jalapeños), du fumé (à partir de piments jalapeños rouges fumés au feu de bois) qui ont tous une saveur particulière… Chacun peut donc y trouver son bonheur.

Copyright des Photos : Maeva Destombes. Toute reproduction est interdite sans l’autorisation de l’auteur ou de ses ayants droit.