Web Analytics

La Grande Halle de la Villette présente du 23 mars au 15 septembre 2019, 150 objets issus de l’immense trésor du pharaon Toutânkhamon. Plus de 50 ans après « Toutânkhamon et son temps », l’exposition du siècle, les français vont pouvoir redécouvrir l’histoire de ce jeune roi, monté sur le trône à l’âge de 9 ans, à travers quelques objets retrouvés dans sa tombe. Émerveillement garanti.

Toutânkhamon a failli être rayé de l’Histoire. Ses successeurs ont tout fait pour l’effacer à jamais des mémoires individuelles et collectives. Horemheb, l’un de ses successeurs, supprima son nom et celui de Aÿ partout où ils apparaissaient, leurs deux noms étant liés à l’hérétique Akhénaton. Pourtant, Toutânkhamon est aujourd’hui l’un des pharaons les plus célèbres de la 18e dynastie. Celui dont les trésors retrouvés dans sa tombe (portant le numéro KV62) ne cessent de fasciner le monde, années après années.

LA TOMBE DE TOUTÂNKHAMON : LA FABULEUSE DÉCOUVERTE DU 20E SIÈCLE

Le 4 novembre 1922, Toutânkhamon sort de l’anonymat dans lequel il avait été plongé bien malgré lui. Ce jour-là, l’égyptologue Howard carter, peintre et dessinateur à ses débuts puis à ses heures perdues, fait la plus fabuleuse des découvertes du 20e siècle. Une trouvaille d’une importante capitale pour la compréhension d’une partie de l’Égypte Antique – notamment la sophistication des objets et l’avancement sans conteste de la civilisation égyptienne de cette époque – malgré la courte durée du règne de Toutânkhamon. Après huit années passées à retourner la terre – grâce au financement de Lord Carnarvon – les faibles indices que possède Howard Carter – une coupe de faïence égyptienne, des fragments de feuille d’or et des débris d’embaumement portant le nom de Toutânkhamon – le persuade que la tombe du jeune roi mort trop prématurément est quelque part dans la Vallée des Rois, peut-être dans ce dernier carré de terrain qui n’a pas été fouillé. Il convainc Lord Carnarvon d’effectuer une dernière fouille. Il est à mille lieux de percevoir les trésors que contient la tombe oubliée du fils d’Akhénaton. 5398 objets dont Howard Carter supervisera l’enregistrement et la sortie vers le musée du Caire de 1927 à 1932.

UNE INFIME PARTIE DE L’IMMENSE TRÉSOR DE TOUTÂNKHAMON

De ces nombreux objets, l’exposition de Paris de 2019 n’en présente que 150. Parmi lesquels des objets exceptionnels comme un naos en bois doré présentant des scènes de Toutânkhamon et Ankhésenamon, un cercueil miniature canope à l’effigie de Toutânkhamon qui renfermait les viscères du jeune roi, une des deux statues sentinelles à taille réelle à l’effigie du roi montant la garde de la tombe ou encore un lit funéraire en bois doré. Ces objets, dont 60 qui n’ont jamais été montrés hors d’Égypte, voyageront dans 10 métropoles et seront ensuite réunis en 2022 dans le Grand Musée Égyptien du Caire près de Gizeh. Pourtant, ni le sarcophage ni le masque mortuaire – tous deux en or incrustés de fragments de verre coloré et de pierres semi-précieuses – n’ont fait le voyage à Paris. Compte tenu de leur extrême fragilité (tout le monde se souvient encore de la détérioration du masque survenue en 2014 par des électriciens du musée), ces deux pièces maîtresses sont restées en Égypte. Pour les admirer, il faudra se rendre sur la terre des pharaons. En clôture d’exposition, une phrase projetée sur un mur derrière la statue colossale en quartzite de Toutânkhamon, interpelle le visiteur « Invoque le nom des défunts… et tu leur redonneras la vie ». Comme tous les pharaons qui se sont succédés et les égyptiens de l’Antiquité, Toutânkhamon croyait à la vie éternelle. De l’oubli, il est passé à la postérité. Il a réussi son pari fou… Avec l’exposition Parisienne « Toutânkhamon, le trésor du pharaon », dont la scénographie est remarquable, la fascination des Français pour l’Égypte et sa magie n’est pas prête de s’amoindrir.

LES INFORMATIONS DE L’EXPOSITION TOUTÂNKHAMON

Toutânkhamon, le trésor du pharaon. Exposition du 23 mars au 15 septembre 2019, Grande Halle de la Villette, 211 avenue Jean Jaurès 75019 Paris. Tous les jours de 10h à 20h. Dernière séance à 18h30. Billets en vente : www.expo-toutankhamon.fr. Billetterie sur place tous les jours de 10h00 à 19h00 à partir du 23 mars 2019. Plein tarif semaine : 22€. Plein tarif weekend, vacances scolaires (zone C) et jours fériés : 24€. Tarifs enfants (de 4 à 14 ans) semaine : 18€. Tarifs enfants (de 4 à 14 ans) week-end, vacances scolaires (zone C) et jours fériés : 20€. Enfants (-4 ans) : gratuit. Tarif pour les personnes à mobilité réduite : 20€ en semaine et 22€ le weekend, vacances scolaires (zone C) et jours fériés. Tarif groupes (semaine) : 20€ (à partir de 20 places). Audio-guide disponible au tarif de 6 €.

Copyright des Photos : Maeva Destombes. Toute reproduction est interdite sans l’autorisation de l’auteur ou de ses ayants droit.