Chaque année, de part et d’autres des régions montagneuses d’Europe, une curieuse mais non moins nécessaire tradition, la transhumance, permet à des millions d’animaux, de monter ou de descendre des alpages. En Vallée d’Ossau, on dénombre quelques 12000 bêtes (brebis, vaches, juments, chèvres) qui vont à des dates précises, généralement en juillet, monter vers les hauts pâturages afin d’y trouver herbe plus verte. En octobre, ces mêmes animaux descendront vers les plaines afin d’y trouver des climats plus tempérés…