Bûche ô ma bûche, quand tu soulignes, au chocolat tes jolies courbes… L’exposition Bûche ô ma bûche au Salon du Chocolat est un incontournable ! Elle présente toutes les bûches de palaces parisiens. Plus que des bûches, se sont de véritables œuvres d’art aussi belles à regarder que délicieuses à dévorer. Délices vous dévoile ses 9 préférées. Pas 8, pas 7, non 9, un chiffre impair toujours gagnant…

BÛCHE CROISSANT DU FOUR SEASONS HOTEL GEORGE V PAR MICHAEL BARTOCETTI

Ce croissant déstructuré est l’oeuvre du chef Michael Bartocetti du Four Seasons Hotel George V. Il s’est en fait inspiré d’une technique de papier roulé, apprise aux enfants dans sa Lorraine natale, pour créer des flocons aux lignes sinueuses et graphiques à suspendre aux sapins. L’une de nos préférées en terme de courbes et de design. Concrètement, cette bûche de palace est parée d’un glaçage au chocolat dulce de leche et de fines lames de chocolat au lait 40% du Pérou. En insert, une mousse légère et aérienne, infusée aux branches de pin Sylvestre et de citronnelle d’une part et d’un confit d’agrumes de chez Damien Blasco d’autre part. En finition, une confiture de miel de châtaignier marié à l’huile d’olive de Sicile, un biscuit moelleux à l’huile d’olive et aux amandes de Provence et un croustillant sablé aux amandes et citron vert. Pour 8 à 10 personnes, 135€. Disponible au Christmas Christmas Pop-Up du Four Seasons Hotel George V du vendredi 16 décembre 2022 au dimanche 8 janvier 2023 ou dès maintenant sur boutique.par@fourseasons.com.

BÛCHE ART DÉCO DU LUTÉTIA PAR NICOLAS GUERCIO

Le Lutetia et son chef pâtissier Nicolas Guercio ont choisi la tendance Art Déco pour leur bûche de palace 2022. Une ode à cet unique palace de la Rive gauche, qui incarne l’émergence de cet art dans une Belle Époque encore sous le charme de l’Art nouveau. Dans les faits, le chef a voulu rester dans les traditionnelles saveurs. Du chocolat, certes, mais bien d’autres surprises en son cœur. La note insolite de cette création c’est la truffe via un praliné coulant parfumé réalisé à base de truffe noire du Périgord. Pour le reste, elle est composée d’une onctueuse mousse au chocolat noir Komuntu 80%, une pâte sucrée cacaoté pour une note croquante, une dacquoise noisette relevée par un croustillant fleur de sel, un crémeux chocolat au lait Valrhona noisette. Pour 10 personnes, 145€. Disponible en édition limitée et uniquement sur réservation par téléphone au 01 49 54 46 00 jusqu’au 22 décembre 2022. Les retraits sont à effectuer au Lutetia Paris les 23 et 24 décembre 2022.

BÛCHE ÉTOILÉE DU SHANGRI-LA PAR MAXENCE BARBOT

Cette bûche de Maxence Barbot pour le Shangri-La en forme d’anis étoilée est carrément bluffante ! En terme d’esthétique, c’est notre préférée. Evidemment, comme sa forme le présuppose, elle est composée d’anis, plus précisément d’une mousse lactée du Pérou parfumée par de légères touches d’anis. Sinon cette bûche de palace est composée d’une écorce de chocolat, un biscuit et un croustillant au chocolat rafraîchis par une marmelade de clémentine et d’un confit de iyokan, un agrume japonais qui ressemble à une grosse orange.  Pour 8 personnes, 118€ (en édition limitée). Disponible à emporter entre le 18 décembre 2022 et le 25 décembre avec pré-commande en ligne, par téléphone et par mail dès le 1er novembre 2022. Commande 72h à l’avance. Dégustation d’une part au restaurant le soir de Noël.

BÛCHE RUCHE DE CINQSENS PAR NICOLAS PACIELLO

L’hyper talentueux et créatif chef pâtissier de CinqSens, Nicolas Paciello, a opté pour une bûche signature en forme de ruche. Composée de huit cadres garnis d’une mousse légère à l’amande, d’une génoise au pollen, d’un coeur gourmand de confit de clémentine le tout enveloppés d’une fine couche croquante de Dulcey et posé dans une ruche façonnée avec du chocolat Dulcey. Bonne nouvelle, la bûche est sans gluten. Disponible à partir du 21 décembre à 89€.

BÛCHE HAUTE-COUTURE DU PARK HYATT PARIS-VENDÔME PAR NARAÉ KIM

Voilà une bûche de palace qui n’est pas sans nous rappeler les plissés d’Issey Miyaké. Mais Naraé Kim, cheffe Pâtissière du Park Hyatt Paris-Vendôme, s’est inspiré des drapés de Jeanne Paquin pour sa nouvelle création ancrée dans le luxe et la haute couture. Un hommage à cette grande dame de la couture, bien souvent oublié, dont les ateliers étaient installés au 5 rue de la Paix, adresse actuelle du Palace Parisien. Cette bûche de palace est étonnante avec ses froufrous aériens dont la précision des détails et des reliefs est impressionnante. Elle l’est tout autant par l’association gustative choisie par la pâtissière, poire et noisette. La noisette y est travaillée de deux manières différentes. D’une part sous forme d’un biscuit, léger et savoureux, d’autre part en une pâte dans laquelle les noisettes ont été fermentées pendant 3 mois. Le goût est inattendu et se rapproche plus de celui de la date ou du pruneau que du petit fruit sec. Une mousse au chocolat 72% du Venezuela, vient entourer un insert et la crème poire, eau de vie. Pour 6-8 personnes, 95€. Renseignements et réservations auprès du restaurant par mail ou par téléphone.

BÛCHE LES ŒUVRES DE BAUDELAIRE DU BURGUNDY PARIS PAR PIERRE-JEAN QUINONERO

Avec un restaurant s’appelant Le Baudelaire, il ne pouvait être autrement qu’une bûche de Noël soit un jour directement inspirée de l’esprit littéraire qui flotte au sein du Palace Parisien Burgundy Paris. C’est chose faite, cette année avec cette bûche de palace intitulée Les œuvres de Baudelaire. Elle est composée d’un savoureux biscuit de farine de châtaigne sans gluten, du grué de cacao et du gianduja nappé d’une couche de praliné noisette. En son cœur, un confit pamplemousse et yuzu ainsi qu’un crémeux au chocolat et cardamome noire, mousse au chocolat Itakuja et Oabika et jus de cacao Valrhona. 90€.

BÛCHE SOUVENIR DE PARIS HÔTEL FOUQUET’S PARIS PAR ANTHONY COQUEREAU

Le nouveau chef de Hôtel Fouquet’s Paris inaugure le « Bûche test » avec une création 100 % parisienne ! Mais des saveurs un tantinet new-yorkaises… Sa bûche de palace ou plutôt sa boule à neige impressionne déjà dans son aspect visuel. Surmontée d’une délicate bulle en sucre, le reste n’est que poésie. Une tablette au chocolat Dulcey reprend le plan du mythique quartier parisien. L’Arc de triomphe se dresse fièrement au milieu de son œuvre. Composée d’un biscuit à la cacahuète sur un croustillant cacahuète et maïs grillé, l’entremet renferme un cœur crémeux au caramel et une crème saveur pop corn. Bref tous les codes parisiens sont présents. Prix non communiqué.

BÛCHE LE ROYAL MONCEAU RAFFLES PARIS PAR QUENTIN LECHAT

Cette bûche de palace est un condensé du talent de Quentin Lechat pour le Royal Monceau Raffles PAris, et une solution à tous les goûts en matière de pâtisserie. C’est la bûche aux cinq saveurs ! Elle propose donc tout ce qui peut se faire en dessert et satisfera tous les convives d’un repas de Noël. Tout d’abord graphique, elle est composé de 5 barres incurvées aux saveurs totalement différentes. La première est tout en douceur. Composée de vanille, d’un biscuit et d’une pointe de rhum ambré agrémenté de panna cotta vanille, de bavaroise vanille et de pâte sucrée amande. La deuxième barre est au chocolat lait et fève tonka, brownie au chocolat au lait, panna cotta tonka, biscuit reconstitué au riz soufflé et mousse au chocolat au lait. Ultra gourmand ! Ensuite vient une barre composée d’un biscuit dacquoise praliné orangé, une marmelade citron agrémentée d’une mousse praliné à la pâte sucrée amande. Une autre au chocolat intense et cranberries avec un biscuit cacao sans farine, d’une pâte sucrée cacao, d’un praliné au Grué et d’un gel de cranberries et mousse au chocolat. Textures et saveurs explosent en bouche. Pour 8 personnes, 110€. Disponible en pré-commande du 20 novembre au 20 décembre 2022 et à retirer entre le 22 et le 26 décembre 2022 inclus.

BÛCHE VIEUX CACAOYERS DE L’HÔTEL DE CRILLON A ROSEWOOD HOTEL PAR MATTHIEU CARLIN

Retour aux valeurs sûres pour Matthieu Carlin, Chef pâtissier du Crillon. Sa bûche de palace a une forme de… bûche en bois ! Le cacao choisi est un cacao d’exception issu de la fabrique familiale de la Chocolaterie Robert, installée depuis plus de 70 ans à Madagascar. Cacao à 70%, 100% équitable et durable, issu de vieux cacaoyers plantés en 1955 qui viennent apporter la puissance aromatique de cet entremets. Coté esthétique, l’inspiration de Matthieu Carlin  provient des appliques qui ornent la Cave d’Exception du Palace parisien. Composée d’une mousse au grué de cacao marié à un biscuit Sacher, un crémeux chocolat parfumé de zestes de citron vert ainsi qu’un croustillant au praliné amande et fèves de cacao. Pour 8/10 personnes, 105€. En précommande à partir du 24 novembre 2022 sur le site internet de l’hôtel. Bûche à récupérer au 10 place de la Concorde du 19 décembre 2022 jusqu’au 2 janvier 2023 via le système de Click&Collect. Commande minimum 48 heures à l’avance.