La maison Aleph va vous faire (re)découvrir les gourmandises du Levant et enchanter vos papilles. Au programme baklawas, bouchées enrobées de kadaïf et eau de rose de Damas avec la touche très personnelle de Myriam Sabet, la fondatrice de ce nouveau temple de la gourmandise en plein cœur du Marais.

UNE DÉCO INSPIRÉE DES PALAIS OMEYYADES D’ALEP

Tout le monde le sait : les pâtisseries orientales sont (forcément) surdosées en sucres, boostées en rose ou en fleur d’oranger… Pourtant la Maison Aleph revisite le genre avec subtilité et pulvérise toutes les idées reçues. La boutique est une immersion dans le bleu de la Méditerranée. La couleur aquatique est déclinée sous toutes ses formes, du sol au comptoir. Formes géométriques et motifs des mosaïques d’un palais d’Alep datant de l’époque Omeyyade sont repris avec délicatesse et harmonie pour créer un décor unique et romantique. Richesse et finesse graphique en bleu et blanc que l’on retrouve sur les packagings prêts à emporter.
L’architecture de cet écrin reposant et dépaysant au cœur du marais a été confiée à Éloïse Bosredon par Myriam Sabet la fondatrice de la Maison Aleph.

D’ALEP À PARIS, DE LA FINANCE À LA PÂTISSERIE

Myriam est née et a grandi à Alep en Syrie. De son enfance, elle a gardé une multitude de souvenirs gustatifs et visuels, qu’elle a souhaité transmettre aux gens à travers la création de sa boutique de douceurs sucrées du Levant. Pourtant rien ne la prédestinait à se pencher sur les secrets de la pâtisserie syrienne. Cette jeune femme avait plutôt les deux pieds dans la finance.
Est-ce les événements récents en Syrie qui l’ont poussé à changer de voie professionnelle ? Retrouver un paradis définitivement perdu ? Myriam a eu une révélation lors de la naissance de sa fille, révélation confirmée lors d’un dîner entre amis où elle prend conscience qu’aucune pâtisserie orientale n’a le goût de celles de son enfance.
La conscience également que le sens de la vie ne réside pas forcément dans le gain d’argent mais plutôt dans l’amour que l’on peut recevoir et donner. Car à chaque bouchée de ces pâtisseries, l’amour se ressent.

DES INGRÉDIENTS D’EXCEPTION POUR DES PRODUITS DE QUALITÉ

Germe alors dans l’esprit de Myriam de recréer les pâtisseries de son enfance afin que ce patrimoine culinaire ne soit pas oublié. Pour réaliser le mariage de ses deux cultures, Myriam se forme. D’abord avec un CAP Pâtisserie à Paris, puis en stage dans des grandes maisons de pâtisseries (dont Ladurée) et enfin à Montréal auprès d’un maître en la matière d’origine syrienne. Auprès de lui, elle va acquérir les techniques ancestrales et les secrets de fabrication de ces gourmandises délicates au palais. Deux ans seront nécessaires pour mettre au point son projet final, la Maison Aleph. Les créations sucrées juste ce qu’il faut (en version pâtissière ou voyage) mêlent et réinterprètent les savoir-faire de la pâtisserie française et les produits d’exception du Levant. Beurre AOP Charentes-Poitou clarifié et crème de Normandie permettent de sublimer les grands crus de chocolat, la rose de Damas, la fleur d’oranger, le cédrat, la bigarade, les pistaches d’Iran, les citrons d’Amalfi, le café arabica, les noisettes du Piémont. Les associations sous forme de nids de kadaïf ou de 1001 feuilles en pâte filo sont tantôt classiques tantôt modernes : Sésame blond et halva, cacahuète et arak, amande de Valence et griottes, noix du Périgord et cannelle, caramel beurre salé et vanille de Tahiti, abricot et pistache, mangue et jasmin… Les textures sont à la fois fondantes et croquantes sous la langue. Un pur bonheur. La boutique propose également une eau de rose de Damas délicate et subtile et une crème glacée à la rose pour l’été. La Maison Aleph est une nouvelle adresse à Paris qui promet de nombreuses émotions gustatives et visuelles. À ne manquer sous aucun prétexte.

Maison Aleph, 20 rue de la verrerie, 75004 Paris. Tél. : 09 83 03 42 02. Ouvert du mercredi au vendredi de 12h à 20h, le samedi de 11h à 20h et le dimanche de 11h à 19H. Pâtisseries vendues à partir de 2,10€ pièce. Boissons à partir de 3,40€.

Myriam Sabet, fondatrice de la Maison Aleph et pâtissière émérite. Copyright : Caspar Miskin.