Dans le quartier mi-populaire mi-bobo de Pernety, l’Hôtel Niepce 4**** vient d’ouvrir ses portes. La photographie et l’Art de vivre à la française sont les fils conducteurs de l’établissement. Son restaurant La Verrière enrichit cette nouvelle offre hôtelière placée sous le signe du luxe et de l’élégance parisienne.

UN LIEU CHARGÉ D’HISTOIRE

Au 4 de la petite rue Niépce, la façade blanche sans fioriture du boutique-hôtel Niepce 4****, ouvert depuis le 23 mars, ne dénote en rien avec les bâtiments environnants. De la rue, personne ne peut imaginer la pépite qui s’y niche désormais. La bâtisse de 25000 m2 construite au 19e siècle a été un temps le siège de l’ONG Action Contre la Faim. L’étonnement des habitants du quartier à l’annonce de l’ouverture prochaine d’un établissement 4 étoiles – de 52 chambres dont une suite avec terrasse – a laissé place à l’émerveillement lors de la visite des lieux, tant les surprises sont nombreuses à l’intérieur. L’entrée se fait côté hôtel ou côté restaurant. Les deux énormes portes battantes de ce dernier donnent sur l’immense salle de 70 places assises surplombée d’une verrière. Un élément de déco qui inonde la pièce de lumière du jour et participe à un esprit résolument très artistique, à la manière des anciens ateliers d’artiste du quartier de Montparnasse. À cette dernière vient d’accrocher un impressionnant luminaire composé de multiples globes cuivrés de tailles et de hauteurs différentes. Effet bluffant garanti !
Adossé au patio, La Galerie, le bar lounge de l’hôtel dans lequel la barmaid franco-américaine Astrid n’hésite pas à faire découvrir son expertise en mixologie.

LA PHOTOGRAPHIE COMME FIL ROUGE

Le fil rouge de l’hôtel Niepce estampillé Naos Hôtel Groupe et Curio A Collection By Hilton est comme le laisse présager son nom un hommage à la photographie. Pas exclusivement à Nicéphore Niépce, connu comme l’inventeur de la photographie, mais plutôt à l’une de ses parentes très éloignée, Janine Niépce. Cette journaliste reporter-photographe a longtemps travaillé sur les femmes et leur évolution dans l’histoire. L’Hôtel Niepce propose ses multiples portraits féminins en format XXL dans le dédale des couloirs ou imprimés sur plafond dans les chambres. La décoration du restaurant La Verrière et de l’hôtel Niepce combine également harmonieusement tous les codes de l’Art Déco. L’or et les tonalités bronzes sont omniprésents ponctués de touches vertes. Matières soyeuses ou veloutées, lignes graphiques mettent en valeur un mobilier made in France (fabriqué dans les Vosges) un brin inspiré du style scandinave. Pieds compas pour les tables et les assises sont de mise. Au sol, des motifs mi-géométriques mi-floraux. Des petits objets rappellent un peu partout l’Art de la photographie : vieux 6X6 posés sur les multiples étagères du restaurant et clichés en noir et blanc jalonnant les murs façon galerie d’Art.

UNE CUISINE FRANÇAISE SOUS INFLUENCE NIPPONE

Au piano de La Verrière, c’est Kayori Hirano qui officie. Cette jeune cheffe japonaise passée par les cuisines de La Tour d’Argent, de l’Hôtel Crillon ou encore du Péninsula propose une cuisine inventive et délicate. Si les produits qu’elle travaille sont ultra frais, toujours de saison et plutôt locavores, elle n’oublie cependant pas d’y instiller des condiments et des ingrédients qui parlent de ses origines nippones comme les algues Nori, la sauce de soja, le shiso vert ou encore le sésame. La carte qui se veut volontairement assez courte n’en n’est pas moins étonnante. Les associations sont harmonieuses, très fines en bouches. Foie gras, saumon sauvage et bœuf de Galice ou Black Angus sont sublimés par des petites notes dépaysantes. Les desserts sont également bien travaillés. Maturité et maîtrise sont les maîtres mots de cette cuisine. Côté cave, là encore des choses surprenantes. Une vodka bio, oui, mais fabriquée en France à base de quinoa ! Ou des marques de spiritueux peu classiques mais tout aussi savoureuses. Les whiskies viennent autant de France, d’Écosse ou des USA que de Nouvelle-Zélande, du Japon, de Taiwan ou encore d’Inde. Par contre la carte des Champagnes est très courtes : Veuve Clicquot, Nicolas Maillart et Dom Pérignon. D’autres Champagnes comme ceux de l’Aube auraient largement mérité une place dans cette cave… Le 4 rue Niépce est désormais une nouvelle adresse pour deux lieux d’exception à découvrir en mode affaires ou loisirs.

Restaurant La Verrière Paris & Hôtel Niepce 4****, 4 rue Niépce, 75014 Paris. Tél. : 01 83 75 69 20.

Copyright des Photos : Maeva Destombes. Toute reproduction est interdite sans l’autorisation de l’auteur ou de ses ayants droit.