Web Analytics

photo-comment-choisir-objectif-teleobjectif-transstandard-standard-macro-microcosme-copyright-maeva-destombes-1

Les marques proposent une multitude d’objectifs. Le 50 mm est un indispensable car toujours très lumineux. Les objectifs macro ont souvent une double casquette, très utile.

L’OBJECTIF STANDARD 50MM 

On dit souvent que l’objectif 50 mm correspond à la vision humaine. Son angle de champ est de 46° alors que la vision humaine couvre un champ de 30° à 60° pour la discrimination des couleurs et environ 60° en vision binoculaire. Pourtant, s’il n’y avait qu’un objectif dans lequel investir, ça serait lui. Très lumineux avec des ouvertures oscillant entre f/1,2 et f/1,8, il est parfait lors de conditions d’éclairage très faible sans flash. Cette ouverture lui permet de gérer la profondeur de champ et de créer des flous d’arrière-plan très esthétiques voire féeriques. Utilisé pour le portrait, il peut aussi révéler son intérêt en paysage et surtout pour des photos de mariage. Mais, plus l’ouverture est petite, plus le prix est élevé… Un EF 50 mm f/1.8 II peut s’acheter à partir d’une centaine d’euros, tandis que le EF 50 mm f/1,2 L USM ne coûte pas moins de 1500 €…

photo-comment-choisir-objectif-teleobjectif-transstandard-standard-macro-microcosme-copyright-maeva-destombes-8349

Compte tenu de son importante ouverture, l’objectif standard 50 mm est idéal pour obtenir des portraits au piqué incroyable. Couplé à une lentille additionnelle « Close up », il gagne en grossissement mais pour s’approcher un peu plus du petit ou de l’infiniment petit, les objectifs macro sont incontournables.

LES OBJECTIF TRANSSTANDARDS

Ces objectifs balayent une amplitude de focale importante. Le transtandard zoom peut avoir une focale qui va de 18 mm à 200 mm ou de 28 mm à 300 mm. Un transtandard doit au moins couvrir la distance focale standard, qui est de 50 mm. On trouve des transtandards (24-105 mm, 28-70 mm, 28-85 mm) et des super transtandards (28-200 mm, 28-300 mm). Les constructeurs proposent très souvent ce genre d’objectif dans les kits photo. Le transtandard est un tout-en-un censé couvrir tous les besoins de celui qui vient d’acquérir un boîtier. Pratique mais pas forcément très qualitatif, il est bien souvent ensuite remplacé par des optiques plus qualitatives et chères. Il permet de multiplier les scènes. Léger, compact et nomade, il est très pratique pour l’architecture, le paysage, le portrait, le reportage… En revanche, il est souvent peu lumineux avec une ouverture à partir de f/3,5 non constante, donc à f/5,6 en mode téléobjectif. Vous ne produirez des clichés au piqué extraordinaire, mais c’est un bon outil pour débuter la photo.

photo-comment-choisir-objectif-teleobjectif-transstandard-standard-macro-microcosme-copyright-maeva-destombes-8339

LES OBJECTIFS MACRO

Même si, pour débuter, les accessoires de macro (bagues allonges ou bonnettes) sont parfaits, ils ont leurs limites. Par la suite, si la macro vous intéresse vraiment, dotez-vous d’un objectif adapté. Premier critère de choix : la focale. Pour des sujets animés (insectes, papillons, reptiles…), choisissez une focale longue afin de vous tenir à distance et photographier sans gêner le sujet et sans le faire fuir. Les focales courtes permettent d’intégrer plus de détails en arrière-plan. Pour réduire cette profondeur de champ, vous devez aussi approcher au plus près du sujet. Cela permet de détacher le sujet du fond. Mais si vous souhaitez plus de profondeur de champ, vous devrez alors fermer votre diaphragme. Le deuxième critère de choix est le taux de grossissement qui peut aller de 0,5 à 5. La plupart des marques proposent des objectifs d’un taux de 1x. Canon fabrique également un objectif spécialisé (MP-E 65 mm f/2,8 1-5 x) dont le taux est de 5x. Un pur bijou de la macro ! Lorsque vous utilisez ces objectifs, placez votre appareil sur un trépied. Vous éviterez ainsi les flous de bougé qui gâcheraient votre image. Tous les objectifs macro, à l’exception du MP-E 65 mm f/2,8 1-5x, peuvent aussi être utilisés pour des prises de vues normales.