Web Analytics

copyright-maeva-destombesIMG_3869Les voyages sont propices aux belles rencontres et aux belles photos. Les enfants sont un sujet merveilleux mais ils sont parfois si agiles et si rapides, qu’on ne capte pas toujours l’instant magique. Pour réussir ce type de photo à tous les coups, rien de plus simple. Un mode Sport et l’appareil gère tout. Prise avec un Canon EOS 400D doté d’un objectif 18-55 mm, l’appareil a fait ses réglages sur une vitesse d’obturation de 1/100 s, une ouverture de diaphragme de f/3,5 et d’une sensibilité de 400 Iso.

Les reflex amateurs possèdent différents modes. Manuels ou créatifs, ils reprennent les possibilités de réglages manuels des appareils reflex argentiques. Les préréglés ou modes scènes sont quant eux des fonctions entièrement automatiques.

LES MODES AUTOMATIQUES : POUR RÉUSSIR SES CLICHÉS À 100%

Lorsque l’on débute en photographie ces modes automatiques sont idéaux car ils laissent l’appareil choisir tous les paramètres pour faire de bons clichés. Ils sont donc à utiliser sans complexe. Le premier est le mode tout automatique, souvent représenté par un rectangle vert (Canon) ou par une icône d’appareil photo estampillé du mot Auto (Nikon). Ce mode permet d’effectuer une mise au point sur un sujet et de se décaler ensuite afin que le sujet ne soit pas forcément centré. On appelle cela le verrouillage de la mise au point, très utile lorsqu’on débute. S’il manque de la luminosité, le flash sort automatiquement. Dans certains musées, quand il est autorisé de prendre des photos, mais sans flash, la fonction Désactivation du flash (une icône d’éclair barré contenu dans un rectangle ou un rond) sera d’une grande utilité. Un autre mode automatique (représenté par la lettre P), à mi-chemin entre le tout automatique et le tout manuel, permet quant à lui de changer des réglages, grâce à la molette, comme l’ouverture du diaphragme, la sensibilité ou la balance des blancs… L’appareil définit alors de lui-même le couple vitesse d’obturation et ouverture du diaphragme pour optimiser l’exposition. Ce mode est souvent considéré comme un mode manuel et se trouve dans la zone créative des reflex, mais possède tout de même les caractéristiques d’un mode automatique !

reflex-mode-manuel-automatique-copyright-maeva-destombes-_MG_0292Les reflex amateurs possèdent de nombreux modes scènes : Portrait, Paysage, Gros Plan, Sport, Portrait de nuit…

LES MODES SCÈNES : POUR S’ADAPTER AU PLUS PRÈS DU SUJET

Ensuite il y a toute une série de modes scènes qui possèdent chacun leur réglages, que l’on ne peut pas modifier. Le mode Portrait (l’icône représente une tête) prendra une photographie avec un arrière-plan flou. Le portrait sera mis en valeur surtout s’il est pris d’assez près. Les tons seront plutôt chair, doux et naturels. Le mode Paysage (l’icône est souvent une montagne) photographie une scène avec des sujets proches ou éloignés, très nets. Généralement les bleus et les verts sont renforcés. Le mode Gros Plan (une tulipe avec des feuilles le symbolise) permet de faire de la macro sans autre matériel. Les résultats sont assez limités à cause de la distance focale qui reste incompressible. C’est plutôt un mode « rapproché » qu’un véritable mode macro où l’on peut vraiment prendre les détails d’un sujet comme une fleur ou un insecte. Le mode Sport (ou prise de sujet en mouvement), dont l’icône est un sprinter, fige le mouvement et utilise des vitesses d’obturation rapides. C’est le mode idéal pour prendre des photos de pratiques sportives. La prise de vue en rafale est facilité par ce mode mais demande une certaine dextérité si l’on doit suivre le sujet. Le mode Portrait de nuit (dont l’icône représente une silhouette humaine et une étoile) va donner un aspect naturel à l’arrière-plan dans des cas où il existe une différence importante de luminosité entre le sujet et le fond. Ce mode, qui s’applique aux personnages pas trop éloignés, permet d’éviter un arrière-plan cramé et quasi illisible. Certaines marques proposent également un mode Enfants, qui laisse la place libre à beaucoup de vivacité aux niveaux des couleurs vestimentaires mais beaucoup de douceur et de naturel pour les tons chair. C’est le mode idéal pour les instantanées avec nos petits chérubins ! Ensuite les marques ont chacune leurs modes scènes afin de se démarquer des autres. On trouve par exemple des mode Beauté, Couché de soleil, Alimentation, Crépuscule sans trépied, Aube, Feux d’artifices, Plage et Neige… on trouve jusqu’à 19 modes scènes sur certains appareils !

reflex-mode-manuel-automatique-copyright-maeva-destombes-_MG_0129Le mode créatif Aperture Value permet de régler sa profondeur de champ. Dans le cas d’une photo macro, on peut ainsi régler la netteté des différents éléments de la photo.

LES MODES MANUELS OU CRÉATIFS : POUR LES PLUS EXPERTS

Les modes manuels ou créatifs sont plutôt réservés à des amateurs avertis car ils nécessitent une certaine connaissance des fondamentaux de la photographie. Concrètement ils vont agir principalement sur la profondeur de champs ou la vitesse d’obturation.

Le mode TV (S chez Nikon) ou Time Value (exposition automatique avec priorité à l’obturation plus simplement priorité vitesse) permet de figer ou au contraire de créer un flou de mouvement. Mode d’exposition idéal lorsque l’on veut figer des chutes d’eau ou des fontaines et que l’on souhaite donner à cette eau une certaine légèreté, un aspect laiteux. Un réglage sur 1/1000 de seconde figera une scène, tandis qu’une vitesse de 1/30 de seconde donnera cette sensation de flou. Globalement pour figer une action, la vitesse d’obturation devra être entre 1/250 et 1/4000 de secondes. La vitesse lente ou mode d’exposition à main levée qui permet de flouter des scènes, oscille entre 1/30 à 1/250. Sous 1/30 de secondes, un trépied sera nécessaire pour éviter le flou de bougé.

Le mode AV (A chez Nikon) ou Aperture Value, correspondant à l’ouverture du diaphragme, permet quant à lui de régler la profondeur de champs. Cette dernière étant la zone nette devant et derrière le sujet. Pour un arrière-plan flou, donc une faible profondeur de champs, la valeur d’ouverture f (en anglais f-stop ou f-stop number) doit elle aussi être faible. Ce qui rend les choses compliquées, c’est qu’il là d’une VALEUR d’ouverture. Lorsque l’on regarde le diaphragme (qui est en fait l’ouverture dans l’objectif) plus la valeur d’ouverture est grande, plus le diamètre de l’ouverture est petit et réciproquement. Le diaphragme sera donc très ouvert avec une valeur de f1,8 et très fermé avec une valeur de f22. À f1,8, l’objectif fait entrer beaucoup de lumière vers la surface sensible (capteur), est très rapide mais ne permet pas d’obtenir des détails en arrière-plan. À f22, l’objectif fait entrer peu de lumière, est très lent et permet de photographier de nombreux détails à l’arrière-plan. Cependant la  profondeur de champs dépend de plusieurs choses : l’ouverture du diaphragme, mais aussi de l’objectif utilisé et surtout de la distance avec le sujet. Un grand-angle donnera une grande profondeur de champs. Au contraire une faible profondeur de champs sera générée par un téléobjectif. De même plus un sujet est éloigné, plus la profondeur de champs sera importante. Par ailleurs une ouverture de f1,8 permet de photographier en faible éclairage sans gros risque de flou de bougé.

reflex-mode-manuel-automatique-copyright-maeva-destombes-_MG_9432À gauche, le mode d’exposition AV permet de régler la profondeur de champ. À droite, le mode A-DEP permet d’obtenir avant-plan et un arrière-plan nets.

Le mode d’exposition M ou Manuel est un mode où l’on détermine la vitesse d’obturation et l’ouverture du diaphragme. Une molette permet de régler sur BULB. Tant que le déclencheur est maintenu enfoncé, l’obturateur reste ouvert et la lumière imprègne la surface sensible. Cette fonction de pose longue permet de prendre des feux d’artifices ou le mouvement des étoiles. Effets surprenants garantis !
Le mode Contrôle de profondeur de champs automatique (A-DEP ou Auto-Depth of field) permet d’obtenir une netteté sur le premier et l’arrière-plan. L’ouverture du diaphragme se fait automatiquement. Il arrive parfois que la vitesse de l’appareil soit trop lente. Pour éviter tout flou il faudra alors augmenter la résolution.
Il existe un dernier mode manuel ou mode Créatif Auto (Canon) qui permet de modifier la luminosité de l’image, la profondeur de champs, la teinte de l’image. Bref d’apporter beaucoup de créativité à une image, tout en restant guidé par son reflex. Un bon mixte entre le tout automatique et le tout manuel.

Copyright : Maeva Destombes