Web Analytics

photo-comment-choisir-objectif-teleobjectif-longue-focale-loin-cadrer-copyright-maeva-destombes-3

Rapides et à fort taux d’agrandissement, les téléobjectifs sont idéaux pour le sport et la vie sauvage. Ils permettent également de faire de jolis portraits dotés de bokeh esthétiques.

LES DIFFÉRENTS TYPES DE TÉLÉOBJECTIFS

Initialement, les téléobjectifs sont des objectifs dont la focale dépasse 58 mm et dont l’angle de champ a une valeur inférieure à 40°. Ça, c’est la théorie. En pratique, on trouvera des téléobjectifs dits courts (70 mm, 80 mm, 85 mm), moyens (100 mm, 135 mm, 200 mm) et longs (300 mm, 400 mm, 500 mm, 600 mm, 800 mm). Les angles de champ varient donc de 34° pour le 70 mm à 3,5° pour le 800 mm chez Canon. Bref, la notion de téléobjectif est un peu « fourre-tout » à défaut d’avoir inventé d’autres notions plus adaptées. Le téléobjectif est sans conteste l’objectif du reportage, du terrain. S’il a une large amplitude de focale (donc zoom), c’est encore mieux. Le téléobjectif aura une utilité différente selon sa longueur focale. Même si les téléobjectifs sont toujours les alliés principaux des reporters ou des photographes de paysages éloignés, les focales de 70 mm à 100 mm voire 135 mm sont parfaites pour les photographies de portrait en plan poitrine et plan américain. Les proportions du visage et du corps sont parfaitement respectées, elles ne subissent pas les déformations que l’on peut rencontrer avec les grand-angles. Ensuite, l’intérêt de ces focales pour le portrait réside dans la profondeur de champ réduite qui permet de détacher le sujet du fond.

photo-comment-choisir-objectif-teleobjectif-longue-focale-loin-cadrer-copyright-maeva-destombes

Les téléobjectifs facilitent la prise de vue de loin. Avec ce type d’objectifs, il est plus facile de photographier des oiseaux ou des animaux féroces dans leur habitat naturel sans les déranger, de faire des portraits aux bokeh fantastiques et en toute discrétion.
 

LES TÉLÉOBJECTIFS À MOYENNE ET LONGUE FOCALE

Les téléobjectifs à focales moyennes de 100 mm à 200 mm sont utilisés dans plusieurs cas de figure. On les retrouve chez les reporters, chez les passionnés de photographies d’animaux ou de sport mais aussi en architecture, en portrait ou en macro. En architecture, ils vont permettre de photographier les détails d’un bâtiment. En photographie animale, ils donneront l’impression de n’avoir qu’à tendre la main pour caresser la bête. Attention cependant, à main levée et avec une vitesse inférieure à la focale utilisée, il y a des risques de flou de bougé. Les longues focales de 300 mm à 800 mm (voire plus avec un multiplicateur de focale) sont les plus adaptées à ceux qui réalisent des chasses photographiques, pour des sujets très éloignés et pour la photographie de sport. Les très longues focales sont donc extrêmement coûteuses et plutôt réservées aux professionnels de l’image. Si vous n’êtes qu’amateur… passez votre chemin. De plus, ces objectifs devront être fixés sur un trépied ou un monopode. Il existe également une gamme de super téléobjectif. Certains estiment qu’un 800 mm en est déjà un. On peut en trouver jusqu’à 2000 mm, voire plus… Hormis le poids, à vous la liberté de découvrir sur Internet le prix de ces mastodontes.

photo-comment-choisir-objectif-teleobjectif-longue-focale-loin-cadrer-copyright-maeva-destombes-2