Web Analytics

vert-greenery-couleur-pantone-2017-2

Après le vert Emerald en 2013, le rouge bordeaux Marsala en 2015 ou le mauve Radiant Orchid en 2014, le rose Quartz et le bleu Serenity en 2016, le vert pomme Greenery vient d’être désigné comme couleur de l’année 2017. Un grand bol de chlorophylle et de gaité nous attend avec cette couleur.

PANTONE, LA RÉFÉRENCE EN COULEURS PROFESSIONNELLES

Tous les ans depuis 2000, Pantone choisi une couleur de l’année que l’on retrouve dans tous les domaines créatifs comme la mode, le design, la cosmétique… Pantone, société de X-Rite, est le fournisseur mondial de normes de couleurs professionnelles. Fondée en 1866, cette entreprise, au départ très modeste, fabriquait des nuanciers pour les sociétés de cosmétiques. Elle inventa notamment l’hexachromie, si utile à l’édition et à la presse : un système cmjn auquel s’ajoutent deux couleurs pour s’approcher au plus près de la colorimétrie originale d’un objet. Le principe d’une couleur Pantone repose sur 10 teintes de bases très pures auxquelles sont venues s’additionner 5 autres couleurs dans les années 1980 et 1990. Le nuancier Pantone qu’on appelle aussi pantonier contient ainsi plus de 800 teintes obtenues grâce aux 15 couleurs de base.

LES POSSIBLES SIGNIFICATIONS DU GREENERY

Tout comme son prédécesseur Emerald 17-5641, le Greenery 15-0343 est porteur d’espoir dans un monde en pleine mutation, où les conflits se généralisent, où la pensée unique et le conformisme remplacent les analyses plus fines et les réflexions plus profondes. Ce vert est plus jaune que le vert émeraude de 2013, plus pétillant, plus frais, même s’il possède néanmoins une petite part sombre et légèrement terne à la manière d’une olive verte. De façon plus générale, le vert est la couleur de l’espoir. La désignation du Greenery comme couleur de l’année est-il un acte hautement mais subtilement politique de la part de Pantone ? Le vert d’un espoir qui maintient en vie bons nombres d’individus sur terre, l’espérance d’un monde meilleur, la résurrection ou le renouveau pour d’autres. À travers cette couleur, a-t-on voulu représenter cette nature en danger mais délicieuse et si fragile lorsqu’elle perce au printemps. Le Greenery illustre le renouveau du feuillage et livre un message à chacun. Celui de prendre une profonde inspiration. De s’oxygéner l’esprit et le corps.

LES APPLICATIONS DU GREENERY DANS LES SECTEURS CRÉATIFS

Plus concrètement le Greenery est une couleur très polyvalente, à laquelle peuvent s’associer de nombreuses autres couleurs créant ainsi des palettes aux significations différentes. Mais alors que l’on pourrait s’attendre à une omniprésence de cette couleur dans les défilés des Fashion Weeks printemps-été 2017, force est de constater que peu de stylistes en haute couture ou prêt à porter ne l’ont utilisé. Une présence plus que timide… Mary Katrantzou, Lacoste, Emilio Pucci pour une robe, Grinko et Michael Kors pour un haut, Gucci pour un pantalon homme, Pushbutton pour une salopette, Dsquared2 en petites touches. Loin d’être la déferlante à laquelle on aurait pu s’attendre. La couleur phare de l’été 2017 serait plutôt le bleu notamment Jean’s. Une tendance également aux couleurs sombres et tristes. Le noir et le gris sont visibles dans de nombreuses collections. En joaillerie le Greenery se traduit par le péridot (ou Olivine), pierre captivante s’il en est par sa couleur et son éclat dont la symbolique est la désintoxication et la purification. En déco, Tollens, le fabricant de peinture, a sorti dans sa collection Inspired by Pantone son pot de peinture Greenery. La marque propose 103 couleurs Pantone réalisable en magasin et 24 teintes prêtes à l’emploi.

LA COULEUR PANTONE DE L’ANNÉE EST-ELLE VRAIMENT INFLUENTE ?

Que s’est il alors passé dans l’esprit des créateurs pour que cette couleur soit aussi peu présente dans les prochaines collections ? Est-ce la fin d’une tendance nous signifiant que finalement toutes les couleurs ont droit à leur quart d’heure de gloire ? « Pour moi la couleur Pantone de l’année correspond principalement à une stratégie marketing, d’émergence et à une démonstration de savoir-faire de la part de Pantone, à nuancer à l’infini une palette de couleurs déjà très large » nous explique Christophe Pradère, CEO de BETC Design. « Aucun critère si ce n’est que celui de la subjectivité des équipes de recherche de Pantone ne peut être qu’à l’origine de ces choix annuels récurrents. Pour autant cela n’enlève rien à l’intérêt que l’on peut porter à cette couleur car ce qui est fascinant avec une couleur c’est son ambivalence entre ordre et désordre, entre raison et déraison » poursuit-il.

COMMENT EST CHOISIE LA COULEUR PANTONE DE L’ANNÉE ?

Pour choisir sa couleur de l’année l’équipe de Pantone scrute toutes les tendances, recherche les nouvelles influences chromatiques dans tous les secteurs y compris la production cinématographique ou les destinations touristiques en vogue, analyse les nouveaux modes de vie, les matériaux, les textures… Les couleurs (Pantone ou pas) suivent un cycle d’émergence d’environ 5 ans. Elles apparaissent et se référencent, connaissent un pic d’utilisation d’un ou deux ans dans les domaines internationaux de la mode, le design et la cosmétique puis disparaissent de ces domaines par lassitude du public et des créateurs toujours à l’affût de nouvelles tendances. Sauf certaines couleurs qui deviennent emblématiques et intemporelles pour une marque. « Le choix d’une couleur est souvent synonyme de subjectivité pour une marque, une façon de se singulariser des conventions et les règles qui régissent son marché. Par exemple l’orange d’Hermès signifie le luxe ? Celui d’Orange, la technologique ou les services ? Le jaune orangé (Jaune Clicquot) de Veuve Clicquot, le savoir faire ou l’héritage ? » conclut Christophe Pradère.
Il semblerait donc que le Greenery ne soit vraiment visible partout qu’à partir de l’automne prochain voire du printemps 2018…

Légendes de la photo d’ouverture : Murals Wallpaper (fond) / Igor Gulyae / Gem France (péridot) / Dior (montre) / Juanjo Oliva / Koket (lampe) / The Rug Seller (tapis) / In-Spaces (pouf) / Eclect Design (vase) / Pandora (pendentif) / Koket (fauteuil)