Copyright : Shutterstock/Natalya Bidyukova

Le gingembre, la badiane, la cannelle et la cardamome verte sont des alliés qui vous réchauffent quand vous avez froid et qui aident à chasser les infections. En plus, elles donnent des saveurs subtiles à vos recettes du quotidien. Passons en cuisine…

Dans vos plats et vos boissons préférés, il est facile d’incorporer une pincée d’épices pour apporter un bienfait rapide. Pendant la saison froide, de nombreuses épices viennent soutenir l’organisme qui a tendance à être moins performant à cause de la baisse de la température et de la luminosité. Comme la nature qui hiberne, notre corps a besoin de repos pour faire face au froid et se préparer à l’éveil du printemps. En cette saison, le corps apprécie surtout les plats chauds, tout comme les aliments qui réchauffent en profondeur. De plus, les épices ont la faculté d’améliorer la digestion et de désinfecter le bol alimentaire. Riches en saveurs, elles permettent d’avoir la main plus légère sur le sel. Pour les personnes en surpoids, elles vont stimuler l’appareil digestif et aider à la combustion des graisses et des sucres. La propriété anti-oxydante (anti-vieillissement) est aussi étudiée par la science et cette activité anti-radicalaire se maintient aussi après la cuisson.

shutterstock_127542449_grafvision

Un rhizome : le gingembre

Ce végétal asiatique à la saveur piquante possède une huile essentielle, des vitamines, des minéraux et une résine riche un gingérol, une molécule phytochimique ultraperformante (anti-inflammatoire, anti-cancéreuse et anti-infectieuse). Expectorant, le gingembre élimine le mucus des bronches et fortifie les muscles ouvrant les voies aériennes en cas d’infections hivernales comme les bronchites, les sinusites, la toux et les maux de gorge. Choisissez-le bien frais, coupez-le au dernier moment, enveloppez-le bien d’un film alimentaire (ou dans un pot style confiture) dans le réfrigérateur, consommez-le rapidement pour profiter de ses nutriments. Il existe aussi en poudre. En boisson chaude pour éviter les refroidissements quotidiennement : laissez infuser quelques morceaux 15 à 20 minutes dans de l’eau bouillante (dans votre théière par exemple) et sucrez comme vous voulez. Petit plus : il lutte contre les nausées lors de la grossesse et en cas de mal des transports.

IMG_5031

Un fruit étoilé : la badiane

Appelé aussi anis étoilé, ce petit fruit avec ses huit branches et ses huit graines luisantes est issu d’un arbre d’origine asiatique. Il renferme une huile essentielle anti-infectieuse qui agit sur le système respiratoire (sinusite, sensibilité saisonnière) et s’avère expectorante. En cas de toux sèches, une infusion de badiane peut s’additionner de thym et de cannelle pour optimiser son effet. Pour la fatigue et la convalescence, la badiane stimule le système nerveux central. Ca marche aussi pour atténuer les angoisses mais ne pas en abusez car à hautes doses, cela devient toxique. Choisissez toujours une badiane de bonne qualité, le label bio étant une garantie. Sa saveur anisée qui évoque aussi le réglisse parfume les plats salés (l’eau des pâtes, du riz, le fenouil, volailles, poissons) et le sucré (gâteaux, desserts aux agrumes). Elle adore aussi toutes les douceurs à base de miel et de vanille.

shutterstock_139733941_kuvona

Une écorce : la cannelle

Les fameux petits bâtons que l’on réduit en poudre viennent de l’écorce de l’arbre cannelier. Ses polyphénols complexes et puissants (8108 mg de proanthocyanidines pour 100g) et son huile essentielle en font un vrai médicament. En cas de rhumes et de grippes, la cannelle est antimicrobienne et immunofortifiante. Additionnée à une tisane de thym, elle calme les toux. Elle améliore aussi la digestion, réchauffe le corps et équilibre la flore intestinale affaiblie en cas de maladie. Elle s’associe très bien avec le clou de girofle pour lutter contre les refroidissements. Sa saveur chaude et sucrée est appréciée dans les desserts et les boissons chaudes. Côté salé, elle se mélange avec le bœuf mijoté aux carottes, les ragoûts, les tajines et les couscous. Petit plus, elle est hypoglycémiante et calme les envies de sucré.

shutterstock_52078006_Lasse Kristensen

Une graine : la cardamome verte

De la même famille botanique que le gingembre et le curcuma (des Zingibéracées originaires d’Inde), la cardamome verte possède aussi des propriétés surprenantes. Il existe de la cardamome noire mais sa saveur est plus forte et moins subtile. Les petites capsules vertes renferment de minuscules graines. Grâce à son huile essentielle stimulante, c’est un tonique et son énergie chauffante est recommandée en hiver pour lutter contre les refroidissements et améliorer les troubles de la respiration. Pendant une grippe ou un rhume, la cardamome va décongestionner le système respiratoire. Elle fortifie aussi le système immunitaire et facilite la digestion. Côté mental, elle va calmer les esprits et procurer une meilleure concentration. En Inde, elle aromatise le lait et le thé. Elle adore aussi se glisser dans les desserts (amandes, crème de marrons) et dans les chocolats chauds. Côté salé, elle parfume le riz blanc, les pilafs, les currys et les soupes épaisses.

Deux huiles essentielles-médicaments

Vous pouvez directement vous procurer l’huile essentielle bio du gingembre et de la cannelle pour des actions très ciblées. 50 fois plus puissante que la plante, une goutte suffit à diluer impérativement dans un corps gras (huile, sirop d’érable…). A froid, on peut opter pour le miel et le sirop d’agave qui ne se chauffent pas. Des précautions d’usage s’imposent comme ne pas les laisser à la portée des enfants et les conservez à l’abri de la lumière et de la chaleur. Le Gingembre est anti-fatigue physique. Cette épice redonne du tonus, de la vitalité et réveille la libido. Aphrodisiaque, elle combat l’impuissance. Elle soulage les nausées liées au mal des transports et à la grossesse. Et elle lutte contre la constipation. Dans une boisson chaude, elle se combine avec du chocolat chaud, du thé, des infusions. En grog anti-grippe : pressez 2 oranges et 2 citrons bio (avec son zeste), infusez du thé noir 5 minutes, chauffez le tout à feu doux 10 minutes et hors du feu, ajoutez 2 gouttes d’huile essentielle de gingembre diluées dans deux cuillérées à soupe de sirop d’érable, buvez chaud. En cuisine, elle aime bien aussi les plats à base de poissons, les vinaigrettes et les salades de fruits. La Cannelle : antiseptique puissant, elle combat beaucoup d’infections respiratoires, intestinales, urinaires et gynécologiques. Elle facilite la respiration et convient très bien en cas de bronchite asthmatiforme (sifflante), rhume, grippe et coup de froid. Très stimulante, elle booste les glandes corticosurrénales. Et elle réveille la libido en cas de fatigue. Antidiarréhéique, elle est aussi antiparasitaire, très précieuse pour se débarasser des vers. En cas de fringale, elle coupe la faim ! A éviter absolument en cas de grossesse et chez l’enfant de moins de 7 ans.

Une aide inattendue en montagne

Quand on passe en hautes altitudes, le corps doit s’adapter à cette ascension. Ce changement peut s’accompagner de maux de tête, de fatigue et de désydratation, surtout si on chausse les skis dès l’arrivée ! En plus d’une bonne hydratation par l’eau, le thé ou les tisanes, les épices comme la cannelle, le gingembre mais aussi l’ail et le clou de girofle vont aider à fluidifier le sang, stimuler la circulation sanguine et oxygéner le corps, cerveau compris.

Par Nathalie Giraud

À lire : Epices et santé, Nathalie Giraud, 13,09 euros, 182 pages, Trédaniel Pratique.

Mise en page 1